Bilan du E-Commerce français en 2020

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Avatar bilan e-commerce 2020 en France

Intro :
Ce jeudi 4 février 2021, la fédération e-commerce et vente à distance (fevad) a publiée le bilan du e-commerce en France pour l’année 2020. 
Malgré ou à cause de la crise sanitaire que nous vivons et des deux confinements subi en mars-avril & novembre 2020, la vente de marchandises en ligne a connu une augmentation d’activité sans précédent.
Entre les deux périodes de confinement, les ventes ont continuées d’augmenter. 
La digitalisation accélérée du commerce de détail a permis une augmentation des ventes de 8,5% sur un an. 

Les Chiffres clés du e-commerce en 2020

• Le secteur du e-commerce (produits et services) a atteint 112 milliards d’€ en 2020 soit une hausse de 8,5% sur un an.
• 32 % d’augmentation des ventes de produits sur internet.
• En 2019, le e-commerce représentait 9,8% du commerce de détail, en 2020 il représente 13,4%.
• 17 400 sites marchands ont été mis en ligne cette année rapport à l’an dernier.
• 1,8 milliards de transactions (+5,8%).
• Le panier moyen des e-acheteurs était de 61€ en 2020 contre 59 € en 2019.

Les enseignes magasins tirent leur épingle du jeu

• Les ventes sur les sites des enseignes magasins (ex: Leroy Merlin, Fnac, Boulanger) continuent leur progression avec une augmentation de 53% sur l’année avec des pics à 100% observés lors des deux confinements. 
Un recours plus massif à la livraison à domicile au drive et au Click and Collect et également observé.

• La vente en ligne a permis à de nombreux commerces physiques ne pouvant accueillir de public de conserver une activité. Dans ce domaine, les marketplace ou les places de marché ont permis de limiter le recul des ventes et dans certains cas une augmentation du chiffre d’affaires. En moyenne sur l’année 2020, les créations de marketplace ont progressées de 27% (soit 2 x plus vite qu’en 2019). Elles représentent 15 % des sites marchand du panel.

• Les achats réalisés à partir d’un smartphone ont été freinés en 2020 par le recul des ventes de transport, voyage, billetterie, etc. Alors qu’ils affichaient une croissance de 18% en 2019, ils n’ont progressés que de 5% en 2020. 
Cette baisse s’explique en partie par la chute des achats de voyages et de loisirs qui d’habitude font l’objet de nombreuses commandes via smartphone. 

ecommerce-en-alsace-avec-Pc-Graphik

La pandémie, accélératrice de la vente en ligne

Les périodes de confinement ont entraînées des pics d’activité sans précédent sur la vente en ligne de produits. La dynamique n’est pas redescendu après le premier déconfinement bien au contraire, les ventes sont restées à un niveau très élevé.
Une nette accélération des ventes a été particulièrement remarqué au dernier trimestre. 
En effet, les magasins et rayons dits « non-essentiels » ont conduit à accentuation des ventes en novembre qui s’est poursuivie en décembre, malgré la réouverture des commerces physiques. La période de Noël a connu une hausse 23% par rapport à la même époque en 2019 et les ventes de produits et services ont atteint 25 milliards d’euros.

Rappel : En 2019 le e-commerce représentait 9,8% du commerce de détail, aujourd’hui il représente 13,4%.

Vous souhaitez 

Créer votre boutique en ligne ?

Les gagnants du e-commerce en 2020

Les ventes de produits grand public ont enregistré une augmentation de 29,4% en 2020. Bouleversée par la crise sanitaire, les secteurs de la beauté-santé (+52%) et des produits de grande consommation (+42%) enregistrent les plus fortes croissances. Viennent ensuite les produits techniques (+34%) et le mobilier/décoration (+24%).
À noter qu’en avril (1er confinement), les ventes en ligne de produits de grande consommation avaient augmenté de 86%. Ces e-achats ont permis à une grande partie de la population qui le souhaitait d’acheter des biens alimentaires sans se rendre en magasin grâce notamment à l’explosion du  drive. 
Sur l’ensemble de l’année, ce sont les enseignes magasins et de la grande distribution qui signent les meilleures performances sur internet avec des pics de croissance de + 100 % sur chaque période de confinement. 
L’an dernier, leur chiffre d’affaires a augmenté de 50% en moyenne par rapport à 2019. 

drive en supermarché

Les perdants du e-commerce en 2020

Grand perdant de cette année si particulière, le secteur du Tourisme/Voyage. 
Les sites de réservations subissent de plein fouet les effets des restrictions de circulation dans le monde. Malgré une légère amélioration au cours de l’été, les nouvelles mesures de confinement prises en automne et cet hiver sont venues affaiblir davantage le secteur qui connaît un très net recul de -47% par rapport à 2019.

Conclusion

Nous venons de le voir, la crise sanitaire n’aura pas empêché les acteurs de la distribution et les commerçants de développer leur chiffre d’affaires en 2020. 
Les grands gagnants de cette année, sont ceux qui ont su miser dès le départ sur le e-commerce qui pendant les périodes de confinements aura permis à bons nombre de français de continuer à consommer.  La digitalisation des entreprises s’est accélérée au cours de l’année 2020 avec pour certaines entreprise, l’unique canal pour effectuer des ventes et fidéliser leur clientèle. 
De nombreux sites ont vu le jour cette année signe qu’il y a un réel attrait pour ce secteur porteur. 
Notons cependant quelques disparités au niveau notamment des ventes de biens et services.

Pour en savoir plus et lire l’intégralité de l’étude menée par la Fevad, n’hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous : 

Vous souhaitez 

Développer votre entreprise sur le web

Besoin de Booster votre Communication à Colmar ?  à Mulhouse? en Alsace ? en France ? 🚀

Rencontrons-nous

Je prends rendez-vous

Derniers articles

Facebook

Secured By miniOrange