Wish bientôt déréférencé en France

La plateforme de e-commerce américaine fondée en 2010 va disparaître des moteurs de recherche et bibliothèques d’applications en France.

logo wish présent sur un smartphone

La France demande le déréférencement de Wish sur les moteurs de recherche

Le Gouvernement français par l’intermédiaire de Bruno Le Maire et les services de la répression des fraudes ont demandé que le site de vente en ligne « Wish » répertoriant une large gamme de produits en tout genre proposés par des vendeurs indépendants  ne soit plus référencé sur les moteurs de recherche et les boutiques d’applications utilisés en France. 

Cet acte rarissime fait suite à une enquête menée par le Service National d’Enquête (SNE) de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Ouverte en septembre 2020, celle-ci avait pour objectif de déterminer la qualité des produits vendus et importer sur le sol français et d’évaluer les risques encourus par le consommateur lors de l’utilisation des produits.

Qu'est-ce qui est reproché à Wish ?

Depuis plusieurs mois, la plateforme est dans le collimateur du gouvernement français suite à l’examen réalisé sur 140 produits vendus sur le site.
Celui-ci révèle que « la mise en vente d’un grand nombre de produits non-conformes et dangereux et dangereux, avec des taux de dangerosité particulièrement élevés pour certaines familles de produits comme les jouets (95 % non conformes, dont 45% dangereux), les appareils électriques (95 % non conformes, dont 90% dangereux) et les bijoux fantaisie (62 % dangereux) » .
Il est constaté d’autre part, que « Wish n’effectuait pas les retraits et les rappels de produits de manière satisfaisante, comme elle en a pourtant l’obligation au titre de son statut de distributeur. »

Source : Ministère de l’Économie

La DGCCRF avait en juillet 2021 demandé à Wish de faire le nécessaire pour respecter la législation sous peine de sanctions.
N’ayant pas donné satisfaction aux exigences du Gouvernement, la sanction devrait intervenir dans les prochains jours. Celle-ci devrait durer jusqu’à ce que le site marchand américain se mette en conformité avec la loi. 


Quel impact pour le consommateur ?

Cette décision inédite et exemplaire vise en premier lieu à protéger les consommateurs et à mettre fin aux manquements de Wish quant à l’obligation de respect de la législation en terme de sécurité des produits qu’il vend. À quelques jours du Black Friday et à un mois des fêtes de fin d’année, il sera plus difficile pour le consommateur français de se rendre sur la plateforme en passant par les moteurs de recherche classique ou bibliothèque d’applications. Cependant, Wish sera toujours accessible lorsque l’utilisateur renseignera l’adresse du site dans la barre de recherche. 

Partager l'article

Secured By miniOrange